BIENVENUE CHEZ BABETTE…

La cheffe cuisinière Babette de Rozières reçoit depuis quelques années ses clients chez elle, à Maule à une trentaine de kilométres de Paris. Elle s’est installée dans un ancien corps de ferme qui jouxte la maison qu’elle habite depuis quinze ans au cœur de ce village paysan. Le portail franchi, une vaste véranda en bois blanc façon varangue donne un ton Caraîbes à ce paisible jardin Ile-de-France.

Côté restaurant, jamais plus de 20 couverts, sur réservation exclusivement, pour des clients qu’elle « bichonne» et gâte autant que ses amis. Selon la saison, on déjeune dans une charmante paillotte exotique tendue de voilages légers ou on descend jusqu’à la rivière déguster sur des plaids les spécialités épicées toujours préparées avec passion par la maîtresse de maison.

 

Élisabeth de Rozières, dite Babette de Rozières, née en 1947 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), est une chef cuisinière française, également animatrice de télévision et femme politique. Depuis 2015, elle est conseillère régionale d'Île-de-France.

 

Parcours professionnel

 

Elle entame sa carrière audiovisuelle en devenant scripte pour les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier,présentatrice en Guadeloupe et assistante de production à l'Office de radiodiffusion télévision française. Mais à la suite du démantèlement de l'ORTF elle commence sa carrière culinaire et ouvre son premier restaurant composé d'un bar et deux tables en 1978 non loin des Folies Bergère5.

Elle ouvre ensuite la Plage des Palmiers à Saint-Tropez où elle ne restera que moins d'un an6, puis Le Jardin des gourmets et le Jardinet à Gosier, Le Clos d'Arbaud et La Petite Rhumerie à Basse-Terre en Guadeloupe. Babette de Rozières vend ses quatre restaurants guadeloupéens pour ouvrir La Villa créole à Paris ainsi que La Table de Babette en 1993 à Poissy dans les Yvelines qu'elle vend en 2005 à la suite d'un incendie.

De 1987 à 1990, elle fait partie des invités de l'émission culinaire hebdomadaire Quand c'est bon ?... Il n'y a pas meilleur !, diffusée sur FR3 et animée par François Roboth7. Puis elle anime des émissions culinaires dont Les P'tits Secrets de Babette pour France 3 en 1990, des chroniques avec Sophie Davant dans l'émission C'est au programme et Télématin sur France 2, C'est mieux le matin sur France 3, et pendant trois ans La Cuisine de Babette sur Gourmet TV, la chaîne de Joël Robuchon.

En 2005, elle rachète Le Jamin, restaurant créé par Joël Robuchon, puis le revend en 20093. Elle ouvre un restaurant à Paris sous le même nom que celui de Poissy et a pour projet de franchiser La Table de Babette à Dubaï2Las Vegas et Tanger8. Depuis 2009 et jusqu'à début 2017, en alternance avec d'autres cuisinières et cuisiniers (Julie Andrieu, Luana Belmondo, Abdel Alaoui, ou Christian Duplaissy…) elle prépare le dîner de l'émission de France 5 : C à vous,

Depuis 2005, elle anime son émission Les Ptits plats de Babette tous les jours sur France Ô.

Elle prépare, depuis fin 2009, la production d'une émission hebdomadaire le Babette show.

En 2011, elle ouvre le restaurant La case de Babette à Maule (Yvelines). À la fin de l'année 2015, alors que deux anciens salariés font appel aux prud'hommes contre le restaurant, Babette de Rozières se défend de n'être « ni la propriétaire, ni la gérante, ni une salariée » et de seulement prêter son image au restaurant10.

En 2016, elle anime À l'aide Babette, une émission culinaire sur France Ô.

 

De 2016 à 2018, elle est partenaire d'Air France et participe à l'élaboration des cartes Business et Première classe.

En avril 2019 elle publie sa biographie Toujours se relever aux éditions Orphie. Depuis septembre 2019, elle tient une chronique sur BFM Paris, chaque samedi.

 

Engagement politique.

 

Lors des élections municipales de 2014 à Paris, elle soutient la candidate PS Anne Hidalgo12 et lors de l'élection régionale de 2015 en Île-de-France, la candidate Les Républicains Valérie Pécresse13. Elle figure sur la liste de cette dernière, à la 5e place dans le département des Yvelines14. Elle est alors élue conseillère régionale et devient également déléguée spéciale de la région à la Cité de la gastronomie.

Elle est investie par Les Républicains le 21 juin 2016 pour les élections législatives de 2017 dans la 17e circonscription de Paris15. Elle est éliminée dès le premier tour.

Le 1er juin 2018, elle est déclarée inéligible pour un an par le Conseil constitutionnel, pour avoir utilisé deux comptes bancaires au lieu du seul prévu par la loi16.

En mars 2019, en tant que déléguée spéciale auprès de la présidente de la Région Île-de-France, elle crée le « parcours de la gastronomie en Île-de-France », composé de 6 sites emblématiques, dont l'Hôtel de la Marine, les halles de Saint-Ouen, la chocolaterie de Nestle à Noisiel, l'ancienne poste de Versailles, la maison du coulommiers dans l'abbaye de Coulommiers et le pavillon France à Tremblay-en-France. Avec la présidente Valerie Pécresse elle signe une charte avec les six sites fondateurs du parcours de la gastronomie.

Babette de Rozières a reçu :

 

·       la médaille d'argent du tourisme en janvier 19921,

·       la médaille de l'ordre national du mérite agricole (1993)[réf. nécessaire]

·       Gourmand Awards 2004 : Meilleur Livre Cuisine et Télévision pour La Cuisine antillaise en quatre volumes 17

·       le World Cook Awards 2005 pour Les Recettes de Babette (Carpentier)[réf. nécessaire]

·       le prix du Design et de la Création du salon Equip'Hôtel 2006 pour sa ligne de vaisselle Alizée fabriquée par le porcelainier Pillivuyt18

·       Gourmand Awards : Meilleur Livre Cuisine et Télévision pour Les P'tits Plats de Babette à la télé (Didier Carpentier) en 200717,19

·       le prix de l'Académie Nationale de cuisine pour son livre Festins créoles (Marabout) [réf. nécessaire]

·       élue personnalité populaire de l'année 2010 prix Marianne de la poste avec timbre à son effigie et remise trophée Lalique[réf. nécessaire]

·       élue 2e chef préféré des Français à la télévision en 2012

·       Le 20 octobre 2013, elle refuse la Légion d'honneur que souhaitait lui remettre le ministre du tourisme de l'artisanat et du commerce à cause du manque de considération d'un dossier remis au ministre sur la protection et la promotion du patrimoine culinaire et culturel des DOM-TOM (départements et territoires d'outre-mer) et resté sans réponse.

·       En juillet 2015, elle reçoit la médaille de la ville de Nouméa (Nouvelle-Calédonie), remise par la députée-maire Sonia Lagarde.

Bibliographie

 

Elle a écrit de nombreux livres de cuisine.

·       Les recettes de Babette, La cuisine antillaise Volume 1 (2004) Éditions Didier Carpentier Préface de Joël Robuchon

·       Les recettes de Babette, La cuisine antillaise Volume 2 (2004) Éditions Didier Carpentier Préface d'Alain Passard

·       Les recettes de Babette, La cuisine antillaise Volume 3 (2004) Éditions Didier Carpentier Préface d'Alain Dutournier

·       Les recettes de Babette, La cuisine antillaise Volume 4 (2005) Éditions Didier Carpentier Préface d'Anne-Sophie Pic

·       Festins créoles Marabout (2006) traduit en sept langues par Phaidon

·       Créole (2007) Phaidon

·       Les p'tits plats de Babette à la télé (2007) Éditions Didier Carpentier

·       Le Babette book Ces produits exotiques, j'en fais quoi ? (2009) Albin Michel

·       La bonne cuisine antillaise de Babette Éditions Orphie (2009)

·       La bonne cuisine végétarienne de Babette Éditions Orphie (2009)

·       Les Petits marmitons avec Babette Éditions Orphie (2010)

·       hop en cuisine avec Babette Editiions Orphie (2012)

·       la cuisine d'Alexandre Dumas par Babette de Rozieres Éditions le Chene (2013)

·       Mes meilleures recettes pour tous les jours Éditions Flammarion (2015)

·       Toujours se relever biographie éditions Orphie( 2019)