A la Table du Luxembourg ce mercredi 6 décembre 2017, sous le patronage des Cuisiniers de France, le Président du Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême, Philippe Renard vient de célébrer la dix-septième édition de cet événement.


Retour sur l’origine du Prix Littéraire de Gastronomie par le Chef et Président Philippe Renard :
« L’idée de créer ce prix est née il y a 17 ans, autour d’une table à la brasserie du Lutetia en compagnie de Monsieur Pierre-Christian Taittinger. A cette époque, je participais à des émissions culinaires et nous dissertions sur ces programmes considérant qu’ils pourraient éveiller la curiosité du public pour notre passion commune : la gastronomie. Du support TV, nous avons dérivé au support papier
élargissant la discussion sur les livres de cuisine. Nous évoquions le souhait d’une évolution vers un contenu moins « recettes » et davantage littéraire. Nous imaginions la gastronomie française et européenne racontée par ses Chefs par le biais de leur histoire, par le choix et l’origine des produits.
Un prix récompenserait les auteurs de ce renouveau éditorial. Le concept était en place. Le Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême récompenserait la meilleure alliance entre l’écrit et la mise en valeur des mets par les recettes et les images. C’est davantage la passion de la cuisine que celle de la littérature qui est à l’origine de mon engagement dans ma fonction de Président. Le désir
de faire connaître le travail des Chefs et de leurs brigades, des fournisseurs garants de la qualité des produits, rendre hommage aux savoir-faire français et éveiller des vocations. La profusion de livres de cuisine méritait la mise en avant des meilleurs ouvrages.
Pierre-Christian Taittinger m’avait demandé de prendre sa succession à la présidence de ce Prix ; fonction que j’occupe depuis sa disparition en 2009.

 
La portée du Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême rappelle les valeurs du travail éditorial. C’est également l’occasion d’échanges entre les acteurs engagés tels que les membres du jury, les maisons d’éditions, les auteurs et les photographes ainsi que les amis du Prix. »

Représentant éminent du concept français de la haute cuisine, Antonin Carême est considéré comme
le fondateur de ce style grandiose. Recherché à la fois par les cours royales et apprécié par les
nouveaux riches de Paris du XIXème siècle, il est l’un des premiers cuisiniers à avoir acquis une
renommée internationale. Notant consciencieusement toutes ses recettes, c’est à Antonin Carême
que l’on doit le premier livre de recettes.