Akwaba Adjouah Agnini

 

Le temps passe. Une douce routine nous engraisse. Les habitudes nous rassurent. Le désir décline. On n’a plus envie. Mais voilà, ce n’est pas si simple de tout plaquer. Que fait-on des enfants ? Que fait-on des meubles ? Que dit-on aux autres ?

Partir ? Mais pourrait bien aller Sabine, quarantenaire, avec sa fille sous les bras et ses kilos de grossesses tenaces ? Son mari va voir ailleurs, et alors ? Faut-il tout perdre pour si peu ? Et Adjouah en a assez de n’être que la maitresse de Serge. Celle que l’on voit en cachette. Celle qui apparait en appel masqué… Alors elle va prendre cet avion, pour cesser d’espérer. Mais elle va surtout réaliser qu’elle n’est pas à Abidjan uniquement pour l’oublier…

 

« Ce roman s’adresse à des lecteurs plutôt « matures », qui ont un certain vécu, et une certaine conscience de la complexité des sentiments. Car, s’il est simple d’aimer, vivre l’amour est une toute autre aventure. »

 

L’AUTEURE

 

Adjouah Agnini est née en 1981 à Abidjan, d’une maman française et d’un père ivoirien. Elle quitte brutalement la Côte d’Ivoire à l’âge de 15 ans. En 2014, elle compose une chanson hommage à son enfance. Elle s’en inspirera pour l’écriture de ce premier roman, comme un hymne à tous les inconsolables déracinés.

 

 

Dossier presse Akwaba