Chapon Chocolat alias Patrice Chapon

 

Il a le regard clair comme ses idées. Une imagination fourmillante, dédiée au bon et au beau. Le chocolat ? C’est depuis 1986 son élément, à l’exemple de l’eau pour un nageur. Pas un jour où il ne lui rende hommage, depuis cette époque où, jeune, il le travaillait comme un secret dans sa chambre, puis dans la cave de son père.
Avant, Patrice Chapon confectionnait les glaces et les sorbets pour Buckingham Palace. Parce qu’il aime, d’abord et avant tout, transformer le monde en gourmandise.
Glace voluptueuse, soyeuse crème parfumée aux épices, telle l’opulente vanille ou la cannelle canaille — ou sorbet aérien, métamorphose tout en grâce du fruit de saison… Rien ne lui résiste, tout l’enchante. Avec pour horizon : le plaisir.
Son maître-mot, c’est l’enfance. Nulle surprise s’il a gardé pour image (comme un espiègle fil d’Ariane) trois gamins tenant fièrement des boîtes de cacao Chapon.
Pour rester fidèle à l’enfant qu’il fut, il a choisi de travailler sur ses terres : celles de la gourmandise. Territoire inépuisable, qui le mène aux quatre coins du monde — de la luxuriance des forêts brésiliennes, aux plantations Millot du Sambirano à Madagascar, où les cacaoyers disputent la beauté au jasmin et à la tubéreuse.
Depuis 2012, Patrice Chapon réalise le rêve de tout chocolatier en élaborant son propre chocolat grâce à La Fabrique de Cacao. Après plusieurs années de recherches pour réunir les machines nécessaires à la transformation du cacao et deux ans de restauration minutieuse, le Torréfacteur, le Cacao tarare et La Conche sont fins prêts à transformer les fèves de cacao en un chocolat de très grande qualité. Une production moderne, avec des outils anciens, pour une complète maîtrise de la fabrication.
Ainsi, de la fève de cacao jusqu’au bonbon de chocolat, il maîtrise toutes les étapes de la confection de ses créations, pour un chocolat unique !

 

Dossier presse Chocolat Capon